Déremboursement : le guide « parcours de soins » serait un mauvais prétexte ?

La Haute Autorité de la Santé (HAS) a diffusé un guide « parcours de soins » pour les maladies neurocognitives. A l’occasion de la conférence de presse destinée à présenter ce guide, la HAS a annoncé que les médicaments anti-Alzheimer seront alors déremboursés. On a immédiatement conclu que les « experts » qui avaient rédigé ce guide jugeaient ces médicaments dangereux et inutiles.
C’est faux et parmi ceux qui ont participé à l’élaboration de ce guide, beaucoup ne sont pas contents. Ils le font savoir dans un communiqué qui n’est pas polémique.

En 2016, la HAS a donné, avec des justifications très floues,  un avis défavorable au remboursement de ces médicaments. Depuis, elle n’a rien produit qui puisse étayer cet avis, alors que toutes les études internationales soulignent l’intérêt des ces médicaments, en particulier pour la maladie à corps de Lewy.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu