Idées reçues

La MCL est mal connue et beaucoup d’idées fausses circulent sur cette maladie :

C’est une variante de la maladie d’Alzheimer. Faux ! C’est une maladie apparentée Azheimer parce que, comme la maladie d’Alzheimer, elle débute souvent par des troubles cognitifs, mais les symptômes sont souvent très différents et parfois n’existent pas ou très rarement dans la maladie d’Alzheimer (les hallucinations par exemple). Voir la rubrique symptômes.

C’est une variante de la maladie de Parkinson. Faux ! Lorsque la maladie débute par des symptômes parkinsoniens, on dit que c’est un « Parkinson plus ». En réalité, ce serait plutôt la maladie de Parkinson qui serait un cas particulier de la maladie à corps de Lewy puisque, dans la maladie de Parkinson, la dégénérescence des neurones à dopamine est en outre associée à la présence de corps de Lewy, dans la substance noire du cerveau. 

C’est une maladie psychique. Faux ! C’est bien une maladie neurologique. Il est vrai qu’une dépression est souvent associée et rend donc le diagnostic difficile.

C’est une maladie mal connue parce qu’elle est rare. Faux ! Elle est fréquente : on estime que, en France, 200 000 personnes en seraient atteintes, mais les deux tiers ne sont pas diagnostiquées ! La maladie est mal connue pour les raisons suivantes :

  • Elle a été identifiée récemment, au milieu des années 1990.
  • Elle est difficile à diagnostiquer (voir la rubrique diagnostic), d’autant plus que de nombreux soignants n’ont jamais eu de formation spécifique.
  • Les médias commencent tout juste à en parler (voir l’article sur le sujet). Comme la MCL est une maladie apparentée avec la maladie d’Alzheimer, on ne l’évoque généralement que comme une variante de cette maladie.