Un approche globale pour le traitement de la MCL

Le site américain de la Lewy Body Dementia Association (LBDA) a diffusé un article du professeur Bradley F. Boeve sur la façon de prendre en charge les patients atteints de MCL. Il constate que la MCL est trop souvent associée à la maladie d’Alzheimer et que  beaucoup de médecins, à tort, considèrent qu’il n’y a rien à faire…

Cliquer sur article en version originale ou sur traduction de l’article

 

Share Button

Comments 2

  1. cayron

      |   reply

    Je viens de lire sur votre site l’article du professeur Bradley F.Boeve. Je reste sur ma faim, ma mère ayant été diagnostiquée comme atteinte de la maladie à corps de Lewy, Comment peut-on donc faire pour améliorer son existence ? Sylvie Cayron

    • Aidants MCL

        |   reply

      Oui, l’article est assez optimiste. Mais il y a souvent des stratégies un peu oubliées : orthophoniste, kiné, psychologue, art-thérapie, plateformes de répit… et enfin ajustement des traitements. Les aidants sont en première ligne. Comme l’écrit le professeur Bradley F.Boeve, à destination des médecins :
       » Encouragez les aidants de vos patients à devenir de bons détectives, par l’étude attentive et l’identification tout ce qui peut jouer sur l’évolution et les fluctuations de la maladie (médicaments,interventions ou facteurs environnementaux) »
      Je sais que c’est facile à dire et souvent difficile dans la réalité de tous les jours….

Laissez un commentaire